Modelage cornéen

Orthokératologie : Des lentilles de nuit uniquement

Orthokératologie

Le remodelage cornéen ou Orthokératologie est une alternative à la chirurgie destinée aux personnes légèrement et moyennement myope et/ou astigmate. Cette pratique est encore peu courante en France mais très étendue dans les pays d’Asie et même aux Etats-Unis. En effet, celle-ci a déjà fait ses preuves, elle consiste à remodeler la cornée via des lentilles cornéennes semi-rigide qui se portent uniquement la nuit et qui permettent au patient de retrouver une vision nette sans équipement au réveil et durant toute la journée.
Il est cependant essentiel de s’adresser à un ophtalmologiste-contactologue formé en Orthokératologie afin de savoir si votre cas est en adéquation avec le traitement.

Comment fonctionne le remodelage cornéen ?

Le remodelage cornéen consiste à porter des lentilles semi-rigides et qui ont une forme particulière durant la nuit. En appuyant sur la cornée, elles permettent de corriger la vision sans modifier les couches cellulaires plus profondes. Pour bénéficier de ce traitement, il est nécessaire que la vue soit stabilisée mais il n’y a pas d’âge minimum. Il est cependant obligatoire d’avoir une bonne hygiène pour éviter les risques d’infections et d’irritations.

Les risques de l’Orthokératologie

Comme tout traitement, il existe plusieurs risques plus ou moins dangereux :
- La lentille peut se déplacer durant la nuit ce qui perturberait la vue dès le lendemain
 Les infections et irritations oculaires si l’hygiène n’est pas irréprochable
 Avoir une mauvaise vue la nuit si le patient doit se lever en urgence (pour s’occuper d’un bébé par exemple).


Afin d’éviter tout problème, il est important d’être suivi par un médecin ophtalmologue formé en Orthokératologie.

OMEGA 3 et la vue

L’œil par sa complexité est une merveille de la nature. Il capte la lumière, l’analyse et interagit avec son environnement. Il est nécessaire de le préserver et de le garder en bonne santé aussi longtemps que possible. Parce que la vue c’est la vie, à travers cet article nous allons vous expliquer comment les OMEGA 3 jouent un rôle essentiel dans la préservation de notre vision. En effet, l’hygiène alimentaire et le bon équilibre entre OMEGA 3 et OMEGA 6 permettent de protéger et entretenir la vision sur du long terme.

 

Problèmes visuels : les premiers signes

La vue est l’un des 5 sens qui régissent la vie humaine, c’est pourquoi il est important de prendre soin de nos yeux et d’apprendre à reconnaître les divers problèmes de vision et leurs symptômes induits. Voici quelques conseils pour vous aider à détecter ces différents signes.

 

La vue évolue tout au long de la vie et des troubles visuels peuvent apparaître à tout âge. En conséquence, un contrôle et la surveillance de l’acuité visuelle et des annexes oculaires sont nécessaires.

  • Si votre vision de loin est floue ou vous avez tendance à plisser les yeux pour regarder au loin et vous approchez votre feuille pour lire ou écrire, vous êtes certainement myope. Ce défaut visuel est souvent diagnostiqué durant l’enfance ou l’adolescence.
  • Si vous souffrez de maux de tête et avez des difficultés à lire longtemps, vous souffrez de fatigue visuelle par contre vous voyez sans difficultés au loin, vous êtes surement hypermétrope ou astigmate.

Ces 3 amétropies (défauts visuels) peuvent être décelés quel que soit votre âge.

 

  • Vers 40-45 ans, apparaît la presbytie lié au vieillissement naturel de l’œil, vous avez des difficultés à lire votre journal, toutes les activités de vision de près deviennent difficiles, vos bras deviennent trop courts ! 

De façon générale, dès que vous avez le sentiment de tension, de lourdeur ou d’inconfort au niveau des yeux, il se peut que vous ayez un problème visuel. D’autres symptômes peuvent se manifester comme des sensations de brûlures, des démangeaisons ou irritations du blanc de l’œil ou des paupières.

 

Ces gènes peuvent être ponctuelles mais si elles durent et deviennent gênantes dans votre quotidien, consultez un professionnel de la vue, ophtalmologue, optométriste, opticien. Celui-ci vous prescrira des lunettes de vue ou des lentilles de contact pour corriger une amétropie, des séances de rééducation (orthoptie) pour corriger un défaut de convergence.

La lumière bleue

Il existe 2 sortes de lumière bleue: la lumière bleue naturelle émise par le soleil et la lumière bleue artificielle émise par les LED ( Light Energie Visible).

La lumière bleue solaire est un des éléments du spectre lumineux ; il s’agit la lumière composée des UV et du bleu situé à la frontière du visible et des UV. Celle-ci est peu nocive pour un œil sain et pour les longueurs d’onde proche du jaune même bénéfique pour notre santé.

 

 

Par contre, la lumière bleue artificielle est, elle, dangereuse pour l’œil. Nous y sommes tous de plus en plus confrontés avec le développement technologique ; il s’agit de la lumière émise par un grand nombre d’appareils de notre quotidien : PC, écrans plats, smartphones, tablettes, tom-tom… et aussi par les éclairages publics et domestiques. En effet, pour des raisons économiques et de durabilité, les LED remplacent les ampoules à incandescence, halogènes…

Toutes ces sources de lumière moderne émettent une forte proportion de rayonnement de lumière bleue appelée HEV (Haute Energie Visible).

De nombreuses études ont démontré qu’une exposition même peu soutenue mais répétée est néfaste ; elle est la cause de différents troubles ou gènes visuels comme des picotements oculaires, des maux de tête et peut aussi provoquer des atteintes au niveau des annexes oculaires (cristallin, rétine, paupière…) comme une cataracte prématurée, une DMLA...

Les impacts de cette lumière sur l’humain sont multiples car une exposition quotidienne à ces appareils endommage non seulement notre vue mais atteint aussi notre rythme circadien, c’est-à-dire notre horloge biologique. Ces longueurs d’onde de lumière stimulent les hormones de l’éveil et regarder son Ipad, sa tablette ou sa console le soir peut empêcher l’endormissement même en étant fatigué.

D’autre part, l’effet stroboscopique important (les grandes fluctuations de l’intensité de lumière imperceptible visuellement) est à l’origine de l’éblouissement.

Les effets négatifs des LED sont plus importants chez les enfants, les personnes âgées, les personnes suivant un traitement médical photosensibilisant, les aphaques…

C’est pourquoi il est recommandé de limiter l’exposition à ces sources lumineuses, surtout chez les personnes les plus à risque et le soir puis de se protéger avec des lunettes anti-lumière bleue spécifiques qui protègent vos yeux de ces rayonnements en absorbant une partie de la lumière bleue.